biographie

Peu de disciplines sont aussi exigeantes, authentiques et incomprises que le graff.

La competition ,l'adrénaline , la technique , la notoriété, la performance.
Le graff c'est l'instant présent , un regard décalé et sans fard de la réalité.Une pulsion.

Etre graffeur ,c'est aller au bout des choses , et accepter tous les sacrifices qui vont avec .

Lorsque  Guillaume Vincent découvre le graff à la fin des années 90 au "Sud III " , il a 15 ans.
Devant les quelques centaines de fresques de cet entrepot mythique de Rouen , il se promet de devenir graffeur .

Il choisi le pseudo " Ecloz " et commence à peindre , il prend des milliers de photos , se documente , améliore constamment sa technique, et se lance des défis toujours plus grands .

Il peint les friches industrielles , les murs , les trains , les bords d'autoroutes.


Le graff devient très vite une passion dévorante ,

et si son nom gagne progressivement en notoriété , il n'echappe pas aux revers de cet Art . La jalousie , l'hypocrisie , la Police , et la mauvaise presse qui se déchaine regulièrement sur lui .

Sa ville devient rapidement trop petite , il se deplace a Bordeaux , Marseille , Lyon , l'ile de la reunion mais aussi Bruxelles , Amsterdam , New York , Los Angeles , et d'autres.

En 2004 , il est finalement arreté par la brigade parisienne anti -degradation . Transféré a Paris , il est 48 H en Garde a vue , mis en examen et condanmé en comparution immediate a 9 mois de prison ferme et 55000 € de dommage et intérèt remplacé  en premiere instance par 9 mois de sursis sous controle judiciare strict et le rembourcement des dommages inchangés.

Mais Ecloz n'abandonne pas . Il ne change pas de pseudo non plus .
Une fois cette affaire reglé , il se lance dans la déco , transmet sa passion aux enfants , commence à peindre sur toile et a exposer ses travaux pour faire connaitre son Art et son talent différement .

Il achète une petite boutique de la rue des Bons Enfants à Rouen qu'il entreprend de restaurer complètement, pour y faire son atelier et sa galerie.

Aujourd'hui Ecloz vit de son Art , et peint toujours dans les friches .Sa force est de n'avoir rien oublié de ses premiers pas , de ses exploits , des sanctions ,ni du soutient inconditionnel de ses parents .

S'il est resté aussi fidèle à l'esprit du graff , c'est par la conviction que cette discipline , au delà de l'intéret Artistique , a une vraie valeur .


Celle de la réalisation et du dépassement de soi .




Loic Charpentier 
Galerie Ecloz 54 rue des Bons enfants 76000 Rouen
Entrée libre toute l’année - Téléphonez avant de passer : (+33)6.85.84.24.04
Copyright ©2016 ECLOZ Tous droits réservés. Les marques et marques commerciales mentionnées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Création site internet Pixele